Le PC à kiki est ma finalisation d'installations Debian/Ubuntu avec "gnome" comme base de bureau.

pcakiki

Pour résumer, si un PC est assez puissant, il aura 'Gnome 3' comme bureau ; ceux pour lesquels cela pose problème auront Unity et pour les plus légers Lxde.

Pour simplifier les installations et paramétrages, un script se chargera de la partie ligne de code en laissant chacun appliquer ou non chaque "tweak".

Il faut commencer par installer un OS (le plus souvent Ubuntu 16.04 ou toute autre version plus récente en LTS) et s'affranchir des soucis liés au boot (grub). Une fois le premier redémarrage lancé sans soucis, les tweaks sont à appliquer les uns après les autres en commençant par la finalisation de la francisation et les mises à jours.

Les autres tweaks régleront le déclenchement de la swap, l'application de 'patch' ou l'installation de programmes et de scripts pour simplifier l'utilisation.

Suite à ce tuto initialement posté sur le forum de Ubuntu fr
https://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=1993089

Transcription en script bash

version en cours PIU16.04-v0.33 Télécharger

ou

mkdir /$HOME/pui

cd /$HOME/pui

wget http://www.kholo-informatique.fr/download/version.txt

leFICHIER="$(cat version.txt)"

wget http://www.kholo-informatique.fr/download/${leFICHIER}.zip

[ -f "${leFICHIER}.zip" ] && unzip "${leFICHIER}.zip"

[ -d "${leFICHIER}" ] && cd ${leFICHIER}/bin && ./PIU.sh &

installation des dépendances :
la totalité des programmes utilisés pour les scripts doivent faire parti des dépôts :
cd, zenity, sed, echo, function,...

Principe :

Le script principal n'est qu'un lanceur qui recense les dossiers
contenus dans un des sous-dossiers de 'data/' (à choisir)
ET qui contiennent des dossiers avec un fichier 'install.sh'
puis écrit les informations dans un fichier texte
pour le reprendre ensuite et lancer chaque ligne du nom de dossier
dans lequel se trouve le fichier 'install.sh'.

Utilisation :

Lancer ./PIU.sh (pas de droits élevés) depuis le dossier

cd PIU16.04-v0.33

./bin/PIU.sh
choisir un dossier,
cocher les actions à accomplir,
lancer en donnant le mot de passe root si celui ci est demandé (dans chaque terminal).

Tout est lancé dans un sous terminal qui permet de lire les retours éventuels.

Chaque install.sh peut être lancé indépendamment sans dépendance.
Il sont tous commencés par une fenêtre en zenity pour expliquer le script
et pouvoir éventuellement sortir.